Petit tour d’horizon économique

Petit tour d’horizon économique

Dans cette période où les monnaies sont au centre de l’actualité, il est intéressant de relever la déclaration du ministre russe des Finances, annonçant que son pays suivrait un plan visant à le sevrer d’une trop grande dépendance à l’égard du dollar américain. Bien sûr, ce processus devrait être assez long. D’ailleurs, ledit ministre a fixé la date de 2024 pour l’économie russe. Il a précisé que les exportateurs russes qui utiliseraient désormais le rouble au lieu du dollar bénéficieraient d’énormes avantages fiscaux.

Il existe plusieurs moyens de renforcer la valeur du rouble en Russie. Par exemple, selon le ministre russe : il est nécessaire de passer progressivement à un système de paiements internationaux, impliquant un paiement en roubles pour les produits les plus populaires en Russie et sur le marché mondial, comme le pétrole, gaz et les armes.

On a également appris, donc de manière très officielle, que la Russie avait intérêt à s’unir à la Chine et à l’Union européenne pour créer un moyen de paiement échappant au contrôle des États-Unis. Il s’agit clairement de rechercher une alternative au réseau de règlements interbancaires Swift.

 

En attendant, après la confirmation de l’alerte donnée dans le dernier numéro de la lettre confidentielle LIESI, les choses n’ont pas traîné sur les marchés financiers internationaux. Le dollar en a bien sûr profité et l’euro a décliné, même s’il reprend quelques couleurs depuis 24 heures.

La brutale chute des marchés financiers américains est survenue après une longue série de gains pratiquement ininterrompus à Wall Street. Une correction était somme toute évidente. Mais son ampleur a surpris… Elle est très certainement corrélée à la hausse des taux d’intérêt (voir le graphique choisit en présentation) dont on craint que les coûts d’emprunt ne réduisent les marges des entreprises américaines et suscite des pressions salariales se répercutant sur les coûts des entreprises.

Rappelons que le rendement du Trésor à 10 ans est utilisé comme prix de référence pour les prêts hypothécaires, les prêts automobiles et les autres dettes de la consommation. De fait, la hausse de ces rendements frappe actuellement durement les constructeurs automobiles et les constructeurs de maisons. Mais c’est encore bien trop tôt pour en mesurer les conséquences. Peut-être aurons-nous quelques indications dans la journée lorsque JP Morgan, Wells Fargo et Citigroup publieront leurs résultats, ainsi que des commentaires sur les événements récemment survenus.

 

En Angleterre, dans le secteur immobilier, il y a de moins en moins d’acheteurs sur le marché et les ventes prennent plus longtemps que jamais pour aboutir… surtout depuis le Brexit. La chute des prix de l’immobilier à Londres commence à se propager en dehors de la capitale, en particulier dans le sud-est, tandis que l’Irlande du Nord reste le marché le plus dynamique.

 

Selon un récent communiqué du négociateur en chef de l’Union européenne, Michel Barnier, un accord pourrait être conclu mercredi prochain entre l’Union européenne et l’Angleterre. L’annonce a immédiatement poussée la livre sterling à la hausse. Selon Barnier, 85 % du divorce est déjà convenu. Si l’optimisme est aujourd’hui d’actualité, il risque d’être de courte durée alors que de nouvelles incertitudes se profilent. La Première ministre britannique devrait présenter au Parlement l’accord sur le site en décembre et le vote pourrait aller à l’encontre de son choix, plusieurs de ses propres collègues étant disposés à la confronter. La question clé restant étant celle des contrôles aux frontières et des frontières libres entre le Royaume-Uni et l’Irlande, ce qui permet aux négociateurs de l'Union européenne et du Royaume-Uni de mener des discussions intenses de jour et de nuit. La date limite du 18 octobre approche à grands pas! C’est la date à laquelle le future accord commercial Union européenne/Royaume-Uni doit être soumis aux 27 membres restants de l’Union européenne.

 

 ABONNEZ-VOUS A LA LETTRE CONFIDENTIELLE LIESI

 

Leave a Reply