Vient le moment des élections de mi-mandat pour Donald Trump

Vient le moment des élections de mi-mandat pour Donald Trump

Cette journée est particulièrement importante pour les Etats-Unis et le reste du monde parce que les résultats des élections dites de mi-mandat (mid-terms) auront très certainement un impact sur les marchés des changes et les marchés financiers, sans oublier la mobilité des actions engagées par le président D. Trump.

Ce matin, on apprend que les autorités et les agences de renseignement américaines sont sur le pied de guerre pour scruter des tentatives d’influence de l’opinion américaine.
"Dans le cadre de nos efforts pour empêcher les ingérences sur Facebook pendant les élections, nous sommes en contact régulier avec les autorités chargées de l'application de la loi, avec des experts extérieurs et avec d'autres compagnies à travers le monde", a indiqué Facebook dans un communiqué.

"Dimanche matin, les autorités chargées de l'application de la loi nous ont contactés au sujet d'activités qu'elles ont récemment découvertes et qui pourraient selon elles être liées à des entités étrangères", déclare le communiqué.

"Nos investigations préliminaires ont identifié jusqu'à présent environ 30 comptes Facebook et 85 comptes Instagram qui pourraient être engagés dans des activités irrégulières coordonnées", poursuit le communiqué.

"Nous avons immédiatement bloqué ces comptes et sommes en train d'enquêter sur eux de manière plus détaillée", ajoute Facebook.
Toutes les pages Facebook associées à ces comptes étaient en français ou en russe, selon l'entreprise. Les comptes Instagram étaient quant à eux principalement en anglais, certains "focalisés sur des célébrités, d'autres sur le débat politique".

Il y a 48 heures Twitter confirmait "avoir supprimé des comptes automatiques qui écrivaient des messages pour décourager les électeurs d'aller voter mardi. La presse américaine a indiqué que ces comptes étaient au nombre de 10.000".

Le scénario le plus probable à l'issue de ce vote, de l'avis de nombreux investisseurs, est celui d'un Congrès divisé, avec une majorité demeurant républicaine au Sénat et un basculement démocrate à la chambre des Représentants. Les taux à 10 ans sont toujours sur un sommet…



Dans le même temps, les ministres américains des Affaires étrangères Mike Pompeo et de la Défense Jim Mattis ont eu pour consigne de tenter un apaisement avec les Chinois. En fin de semaine, ils recevront leurs homologues chinois Yang Jiechi (Affaires étrangères) et Wei Fenghe (Défense). Ce n’est pas vraiment une surprise puisqu’en fin de mois, le président Trump effectuera un déplacement en Chine qui sera très médiatisé. Ces réunions préparent cette rencontre Trump/Xi Jinping. D’elle vont dépendre l’évolution de la prochain crise monétaire… Ce que confirme cette déclaration de Jim Mattis :
"Je voudrais souligner que concurrence stratégique n'est pas synonyme d'hostilité". "J'ai rencontré mon homologue à Pékin il y a un mois, je l'ai rencontré de nouveau à Singapour il y a une semaine. Il vient à Washington la semaine prochaine pour poursuivre nos discussions", a t-il ajouté.
Il ne faut donc pas être surpris que D. Trump ait récemment déclaré : "Je pense que nous allons conclure un accord avec la Chine. Je pense qu'un très bon accord sera trouvé avec la Chine". Voir ce que nous en disons dans le dernier numéro de la lettre LIESI où ce point est abordé.

Remarquez aussi que la banque centrale américaine a décidé de décaler ses commentaires pour jeudi soir, même si aucune hausse des taux n’est attendue ce jour là. Pas de pic de volatilité et donc de panique pour l’heure sur les marchés papier.


Eu Europe, le départ d’Angela Merkel est désormais annoncé. Dans le prochain numéro de LIESI, nous évoquerons ce qu’avait confié notre source appelée le Banquier anonyme en juillet 2014, lorsqu’elle avertissait d’un déferlement de millions de « migrants » sur l’Europe à partir de 2015
Elle ne s’était pas trompée… ni sur le terme employé (migrants) ni sur le phénomène migratoire forcé… constaté et subit depuis.

Puis devait survenir le départ de Mme Merkel à un certain moment… annonciateur d’autres choses. Il pourrait bien avoir raison quand on voit les événements accompagnant cette déclaration. Mais souhaitons que cette fois il se trompe car nous entrerions alors dans une période tellement 'délicate'...
Malheureusement, toutes les informations publiées dans le numéro 408 de LIESI à propos du
GRAND EXODE DE L'ESTABLISHMENT SIONISTE D'ISRAEL tend à la confirmer.

En quelque sorte, Mme Merkel vient de confirmer notre analyse.





Le GRAND EXODE DE L'ESTABLISHMENT SIONISTE D'ISRAEL...

JE M'ABONNE A LA LETTRE CONFIDENTIELLE LIESI



SOMMAIRE
DU NUMERO 405 DE LIESI

JE COMMANDE  -   JE M'ABONNE


ABONNEMENT A LA LETTRE CONFIDENTIELLE LIESI

ACHAT DU NUMERO

Commande










Leave a Reply